Tous citoyens du Pays Basque !

Propositions du CDPB


Le Conseil de développement du Pays Basque (CDPB) livre ici un résumé de ses propositions sur son évolution. Des propositions qui pourront s’enrichir dans les prochaines semaines, avec l’apport des acteurs de la société civile et dans le dialogue avec les élus de la Communauté d’Agglomération avec lesquels un nouveau pacte est à construire.
Téléchargez l’avis complet

CDPB : UN ATOUT POUR LA COMMUNAUTE D’AGGLOMARATION

La nouvelle Communauté d’agglomération du Pays Basque est née de la volonté des élus, de la société civile, et de l’Etat de trouver une solution institutionnelle pour le Pays Basque. L’Agglomération est une avancée majeure pour mettre en œuvre des politiques publiques à l’échelle du territoire : économie, logement, mobilité, environnement, services à la population, culture, langue… Le Conseil de développement du Pays Basque s’est investi pour faciliter l’adhésion la plus large autour du « projet d’EPCI ».
Depuis plus de 20 ans, la société civile s’est impliquée à travers le CDPBdans la structuration de son territoire. Le CDPB garantit la continuité de cette démarche de co-construction société civile / élus. Le contexte plus large de fracture entre le citoyen et la décision publique, invite à renforcer le dialogue et la confiance entre élus et citoyens. Au moment où se construit une nouvelle institution, ce défi démocratique doit être au cœur des préoccupations.
En mobilisant la société civile au service du projet de territoire, le CDPB est un levier de démocratie locale participative. Son action conforte la cohésion du territoire et l’action des élus, issus de la démocratie représentative. C’est un atout pour la construction de la nouvelle Agglomération.

Le CDPB offre 3 atouts !

  • Il rassemble tous les acteurs de la société civile qui souhaitent travailler ensemble pour le bien commun du Pays Basque, dans le respect de ses spécificités territoriales, économiques, sociales, culturelles et écologiques, résolument transfrontalier, innovant et ouvert.
  • Il permet à la société civile, aux élus et aux institutions de travailler ensemble à l’élaboration d’une vision partagée de l’avenir du Pays Basque et des politiques publiques de demain.
  • Il mobilise l’ensemble des expertises et des talents du territoire dans des espaces d’expression et de dialogue pour recueillir la pluralité des points de vue, libérer l’intelligence collective. Il est une fabrique à idées et une force de proposition incontournable.

CDPB : UN POSITIONNEMENT A CONSOLIDER

4 principes fondent les propositions du CDPB, entre continuité et mutations :

  • L’esprit de co-construction entre société civile et élus, sur le projet de territoire et les politiques publiques : à faire évoluer dans un nouveau partenariat avec la nouvelle Communauté d’Agglomération.
  • La prise en compte de tous les enjeux territoriaux, de façon globale et transversale : à envisager en impliquant les autres collectivités publiques (Département, Région, Etat…)
  • Le renforcement de la démocratie participative, en amplifiant les conditions d’expression de la société basque, du débat citoyen, l’ouverture vers de nouveaux acteurs…
  • Le maintien du régime associatif du Conseil de développement : un gage de souplesse et d’autonomie, et un atout pour le travail d’animation du CDPB et la mobilisation de financements divers.

CDPB : 3 MISSIONS AU SERVICE DU TERRITOIRE

La création de la Communauté d’agglomération est l’occasion de remettre en chantier le projet de territoire pour les 10/15 prochaines années. Comme pour Pays Basque 2010, puis Pays Basque 2020, la société civile se mobilisera dans la-construction d’un Projet collectif.
Le CDPB pourra, conformément à la loi NOTRe, réaliser des avis et des contributions auprès de la Communauté d’Agglomération du Pays Basque, préalablement à la définition et la mise en œuvre des politiques publiques. Dans son Avis de 2015 sur l’EPCI Pays Basque, le CDPB avait déjà formulé des propositions (lien avec cette partie du site ?)
Le CDPB associera l’ensemble de la société civile, à cet exercice, pour faire remonter les besoins des usagers, les idées et propositions des acteurs socio-économiques.

Le CDPB souhaite élargir le débat public pour enrichir le projet de territoire. Pour ce faire, ilpropose d’assurer un dispositif de veille et de prospective en continu pour faire émerger de nouveaux enjeux, prendre en compte les évolutions de la société basque, se saisir de nouveaux sujets.
Le CDPB innovera aussi dans la participation citoyenne pour mener un débat en continu et de qualité, sur l’ensemble des territoires, mobilisant largement la diversité de la société civile. L’Avis du CDPB propose différentes pistes.
Aux côtés de l’Agglomération, il contribuera, aux autres politiques publiques menées sur le Pays Basque par le Département, la Région, l’Etat, afin de faciliter un développement cohérent du territoire.

Comme il a su le faire régulièrement ces dernières années, le CDPB souhaite conserver un espace d’expérimentation et d’innovation sociale. Le CDPB est un carrefour d’échanges qui facilite le repérage de tendances nouvelles, d’initiatives citoyennes et associatives. Le CDPB pourra aussi assumer une fonction d’incubation de nouveaux dispositifs en l’absence d’organisation adaptée (comme il le fait actuellement sur le dialogue social, avec les partenaires sociaux).

CDPB : UN OUTIL A MODERNISER

Les missions que le CDPB propose de développer dès 2017 aux côtés de la nouvelle Agglomération appellent à adapter sa composition, son organisation et son fonctionnement.
Une convention devra être établie avec la Communauté d’Agglomération du Pays Basque (CAPB) pour acter les missions du CDPB, les modalités de collaboration entre CAPB et CDPB, les moyens apportés par le CAPB au CDPB.
Tout en favorisant un dialogue étroit avec les élus et les administrations, le Conseil de développement évoluerapour s’adapter aux évolutions de la société civile basque dont il porte la voix. Soucieux d’être représentatif de la société civile, et de ses différentes secteurs, il accueillera d’autres acteurs insuffisamment représentés aujourd’hui. Il offrira la possibilité d’intégrer des citoyensreconnus pour leur engagement et leur expertise.
Il animera des débats ouverts pouvant mobiliser très largement la population, à l’échelle du Pays Basque et sur les différents territoires ruraux et urbains.
Il renouvellera son mode fonctionnement pour permettre des formes de travail plus collaboratives entre les acteurs.
Prenant en compte l’ensemble des enjeux du Pays Basque (au-delà des compétences de l’Agglomération), le CDPB souhaite poursuivre un partenariat étroit avec les autres collectivités publiques (communes, Département, Région, Etat…)