Transfrontalier

  

Un positionnement du Pays Basque au cœur de l’euro-région à confirmer

La transfrontalité du Pays Basque est l’une des grandes spécificités du Pays Basque. Un Pays Basque plus grand existe entre la partie française (correspondant au périmètre de l’actuelle Communauté d’agglomération, 310 000 habitants) et la partie espagnole (Euskadi et Navarre, 3 millions d’habitants). 7 provinces historiques qui partagent une langue commune (la plus ancienne d’Europe).

Avec l’entrée dans l’Union européenne de l’Espagne, le Pays Basque est devenu l’un des axes européens les plus empruntés par la mobilité des personnes et des marchandises. Malgré une frontière présente dans les esprits et liés à l’histoire de l’Espagne notamment, les relations transfrontalières, celles des habitants, des acteurs socio-économiques, sportifs et culturels… ont connu un fort développement. Une continuité urbaine de Donostia/San Sebastian à Bayonne, qui se poursuit dans les Landes, renforce ces échanges. Pour autant L’« Eurocité » qui était un projet dans les années 90 l’est toujours encore et l’agglomération transfrontalière reste à construire, tant les modèles urbains sont différents.

La coopération transfrontalière est une ambition récurrente du projet de territoire : axe transversal de Pays Basque 2010 puis Pays Basque 2020. En 2003, dans son sur les coopérations transfrontalières, le CDPB préconisait certains outils dont une conférence euro-régionale qui verra le jour en 2007 et permettra d’avancer sur certains dossiers liés notamment à la continuité sanitaire. Parallèlement, l’Aquitaine créée un Groupement transfrontalier avec Euskadi, aujourd’hui incluant la Navarre. Une échelle euro-régionale permettant d’ouvrir d’autres chantiers et de soutenir des projets.

Avec la création de la Communauté d’agglomération Pays Basque la coopération institutionnelle peut franchir un nouveau cap. La mobilisation des acteurs sociaux n’en demeure pas moins l’un des leviers essentiels pour ancrer l’espace transfrontalier au cœur du territoire.

Découvrez

VOIR LES CONTRIBUTIONS Participez